Les Alkbaan

    Partagez
    avatar
    Okhmhaka
    Capitaine
    Capitaine

    Masculin Age : 38
    Nombre de messages : 371

    Guildes
    Conteur:
    2/10  (2/10)
    Illusionniste:
    5/10  (5/10)
    Architecte:
    7/10  (7/10)

    Les Alkbaan

    Message par Okhmhaka le Ven 26 Sep - 15:45


    Les Alkbaan


    Qui sont-ils ?

    Ce peuple du désert est parvenu à dompter la chaleur et le sable pour...voguer sur les dunes. Ils savent cependant très bien naviguer en mer. Volontaire, entreprenant et courageux, ils ont à coeur de tester leur don de navigation sur des étendues plus vastes. Méfiez-vous d'eux cependant car on raconte que la première magie, la magie ancestrale, est née dans le désert. Ce peuple est d'ailleurs l'équipage maîtrisant le mieux la magie. Deux éléments leur sont particulièrement familiers : le feu et le vent. Ils sont aussi excellents dans l'art de tromper l'ennemi car ils maîtrisent les illusions. Ce sont des combattant complets et également les plus équilibrés, bons autant à distance qu'en combat rapproché, bien qu'ils aient une préférence pour le combat à distance. Ils redoutent les esprits des forêts et les animaux qui les peuplent, n'étant pas du tout habitués à eux, et ils craignent également l'eau à laquelle ils sont plus sensibles qu'un autre.





    La Traversée du désert

    Je me nomme Ereldan Sievirch.
    Comme c'est étrange... J'ai attendu ce moment durant des décennies, j'avais imaginé les mots, la première phrase, et maintenant que je sens la fin approcher à grand pas, ma plume hésite, toutes les expressions choisies se mêlent. Il faut pourtant que j'écrive. Peut-être que jamais personne ne découvrira ce parchemin, mais il me fera au moins partir en paix.
    J'ai passé ma vie à voyager, explorer, tenter de comprendre pacifiquement tout les peuples de notre monde, leur croyances, leur peur, leur plaisirs, et j'ai déjà transmis nombreuses de mes connaissances, mais il y a quelque chose que je n'ai jamais dit. L'un des peuples que j'ai rencontré m'a fait promettre de ne rien dire, et je suis un homme de parole. C'est pourquoi je me suis tût durant ses années, mais il m'est nécessaire d'écrire à présent ce que je sais.
    J'avais alors 39 ans. C'est une époque qui me parait lointaine car j'avais encore le regard perçant et la barbe brune, mais je me souviens de cette rencontre comme si c'était hier. Mon périple avait pris naissance dans la grande ville de Marha et devait s'achever dans la vallée de Kalandor. Pour cela, je devais traverser le dangereux désert d'Imanoï. Des nomades vivant dans ce lieu hostile m'avaient proposé une escorte sur une bonne partie de la route, et heureusement pour moi. J'ai dû cependant quitter mes hôtes à de nombreux kilomètres de la vallée et continuer mon périple seul. J'étais préparé mais j'ai bien cru que ma vie allait s'achever dans ce désert... Alors que j'étais en proie à autant de doutes que de visions, l'une d'elles me parue étrange. Une forme s'avançait vers moi, une forme bien trop grande pour être un homme ni même un animal. Je cru tout d'abord à un mirage, mais la manière de se déplacer ne correspondait pas. Lorsque je pus voir ce dont il s'agissait, je suis resté sans voix. L'un des nomades qui m'avaient accompagné m'avait raconté l'histoire des "marins des sables", mais je ne l'avais pas cru. J'avais souris, attendri et touché par cette belle histoire, mais elle était pour moi semblable à celles que l'on compte aux enfants. Et pourtant... Il était là, immobilisé devant moi. Je ne pouvais voir l’extrémité du mat tant le soleil m'éblouissait. Je me suis un instant demandé si je n'allais pas être abattu sur place, mais un homme descendit, me parla tout d'abord dans une dialecte que je connaissait pas, différent de celui des Nomades du désert, puis opta ensuite pour la langue officielle. Il était sur la réserve et paraissait se méfier de moi autant que je me méfiais de lui. Il me permit de monter à bord, m'offrit à boire, puis le navire repartit...et ce fut l'une des expériences les plus incroyables que j'ai jamais vécu. Quelques membres d'équipage se chargeaient de faire glisser le navire sur le sable en manipulant le vent, alors que d'autres utilisaient la chaleur pour l'alléger. Cette énorme masse de bois donnait l'impression de pouvoir être soulevé à bras d'homme et caressait les dunes avec grâce.
    Je n'ai cependant pas pu rester bien longtemps à admirer ce travail car je sentais sur moi un regard méfiant de la part de tous. Personne ne m'a parlé, même si je n'ai reçu aucune menace. Ils semblaient venir d'un autre monde, et je troublais leur paix, leurs habitudes. Celui qui m'avait adressé la parole en descendant du navire dut le seul qui échangea quelques mots avec moi, le minimum. Poussé par la curiosité, j'avais tenté de lui poser quelques questions. Il répondit à certaines mais pas à toutes. Je pu apprendre qu'ils voguaient ainsi depuis des centaines d'années, qu'ils étaient stricts sur leur règles de vie, et que l'entrée dans leur équipage n'était pas simple. Je peux aussi avoir un très bref aperçu des puissantes magies qu'ils maîtrisaient... J'avais rarement vu un peuple avoir tant de diversité dans leur connaissances magiques. Pour terminer, il me demanda de ne jamais parler d'eux, à personne. Pour appuyer ses propos, il...il fit s'envoler ma main, en fumée, d'un regard... avant de la faire réapparaitre comme si rien ne lui était arrivé. C'était une menace silencieuse, mais à vrai dire j'avais déjà en tête la décision ferme de garder ce secret jusqu'à mon dernier jour.





    Les Alkbaan, en bref.

    Magie - leur vie dans le désert en fait des utilisateurs de deux éléments primaires : le feu et le vent. Ils sont également doués dans la création d'illusions.
    Titre de magicien - "Djinn"
    Points forts - ils sont les meilleurs en magie, puisqu'ils ont deux éléments ainsi que les "illusions", ils sont donc très à l'aise dans une distance moyenne mais ont les moyens de combattre en corps à corps. Ils sont les plus polyvalents.
    Points faibles - Ils sont sensibles à l'eau, et pour un pirate c'est un problème assez constant... Ils craignent également les Esprits, ils les craignent plus que les autres.


    Exemples de magies






      La date/heure actuelle est Ven 14 Déc - 19:08